Pages

dimanche 4 mai 2014

LE CARI LA CORÉE




Le cari la Corée (koré ou corrée) était autrefois un plat réalisé le jour où on tuait le cochon.


Une longue journée était nécessaire pour préparer le cochon, le laver, le saigner, le découper, le partager, préparer les gratons, le boudin, le fromage de tête cochon et la Corée.

On fera aujourd’hui un bon cari la Corée


La Corée ce sont les abats, cœur, foie, langue (parfois même poumons et queue) qui étaient mis de côté pour la préparation.
Mais ici en Alsace je vais le cuire avec les moyens du bord et  ce que j'ai trouvé pour faire la recette !!


Voici la liste des ingrédients :

2 cœurs, 1 foie, 2 langues de porc et un morceau de porc pas trop gras (environ 1,5 kg au total) les couper en petits morceaux.

1 tête d’ail suivant grosseur,
2 gros oignons,
du gingembre,
du thym,
4 à 6 tomates suivant grosseur,
1 feuille de 4 épices (on peut ajouter quelques feuilles de kaloupilé), (vous pouvez remplacer ces feuilles par du poivre),
1 cuillère à soupe de curcuma,
2 à 3 cuillères à soupe de massalé,
Sel,

Mettre un peu d'huile dans une cocotte, ajouter les viandes les plus dures à cuire comme le cœur et la langue, laisser cuire 20 minutes


Après 20 minutes ajouter la viande de porc et le foie et un verre d'eau pour recouvrir la viande. 
Couvrir la cocotte et laisser cuire 20 minutes de plus.


Dans un mortier (ou pilon) écraser l'ail, le gingembre, le sel.
Ensuite couper les oignons en lamelles, si vous n'avez pas de tomates fraîches, prendre 2 boîtes (moyennes) de tomates entières ou concassées pour le cari.

Après les 40 minutes de cuisson, ajouter l'ail, les oignons coupés, les feuilles de quatre épices (facultatif) et les feuilles de kaloupilé (facultatif ) et du thym.
Recouvrir la marmite quelques minutes puis ajouter le massalé et le curcuma.
 
Verser les tomates en boîte ou tomates fraîches coupées, ajouter un verre d'eau, couvrir et laisser cuire jusqu’à évaporation de l'eau.

  
Décorer le plat avec du vert d'oignon frais ou du persil (facultatif) juste avant de servir.
Servir avec du riz blanc et une salade de gros piment.
A table et bon appétit !


Roland le p’tit crayon des iles

2 commentaires:

  1. Une belle découverte culinaire, en ce qui me concerne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour la visite et le commentaire

      Supprimer

Vous aimerez peut-être

Nombre total de pages vues